Paris
PhotographieCinémaCVContact

Livres 
Concerts 
Mode 
Evénement 
Parutions 
Théâtre 
Portraits 
Nus 
Paris 
Fontaines 
Porte Cochaire 
Pont Paris 
Divers Paris 

 

 

Accueil>Photographie>Paris

 

Votre titre....

    
     La Bastille                       Arc de Triomphe                           Opéra Garnier                   la République 

 
    La Madeleine                             Hotel de Ville                                    Panthéon                               Invalides   



ASSEMBLEE NATIONAL
L’Assemblée nationale siège au palais Bourbon dans le 7e arrondissement de Paris sur la rive gauche de la Seine, dans un bâtiment qui accueille depuis 1799 toutes les chambres basses du Parlement français. Sa façade monumentale, légèrement décalée par rapport à l’axe du reste du bâtiment, donne sur le célèbre quai d’Orsay (l’Assemblée nationale est d'ailleurs voisine du ministère des Affaires étrangères et est alignée sur le pont de la concorde

 
 
  Le Louvre  
Le Louvre médiéval, dePhilippe Auguste à Henri IV, occupait le quart sud-ouest de l'actuelle « cour carrée ». Ainsi, lorsque l'on pénètre dans celle-ci par le pavillon de Sully (ou le pavillon de l'Horloge), le Louvre médiéval occupait la partie située immédiatement à droite. Cependant, c'est sous Charle V, dans la deuxième moitié du xive siècle, que le palais devient résidence royale. Après avoir réprimé la révolte du prévôt des marchands Etienne Marcel, il construit, entre 1360 et 1383, un nouveau rempart pour protéger la ville qui, depuis Philippe Auguste, s'est alors considérablement développée hors de cette précédente enceinte. Le Louvre, auparavant situé à l'extérieur de la muraille de Philippe-Auguste, est inclus dans ce nouveau système défensif. Le château prend alors une double fonction : en plus de son rôle protecteur, Le palais du Louvre est un ancien palais royal situé à Paris sur la rive droite de la Seine, entre le Jardin des Tuilleries et l'église Saint-Germain-l'Auxerrois. Il abrite aujourd'hui lemusée du Louvre. La construction du Louvre est indissociable de l'hidtoire de Paris. Elle s'étend sur plus de 800 ans1, bien que le plan général du palais ait été imaginé dès la Renaissance. Charles V y établit sa résidence, donnant au palais un statut qu'il a conservé jusqu'au règne de Louis XIV.
 
 
Tour Eiffel nuit  
En 1884, l'idée d'une tour de grande hauteur est déjà dans les esprits des ingénieurs depuis des années. Maurice Koechlin, chef du bureau d'études d'Eiffel & Cie et Emile Nouguier, chef du bureau des méthodes, imaginent alors, eux aussi, une « tour très haute » qui pourrait être le clou de l'Exposition universelle de 1889 qui se profile. En ce sens, le 6 juin 1884, Maurice Koechlin dessine un tout premier croquis de ce qui sera plus tard la tour Eiffel. À cette date, le projet ressemble à un grand pylône formé de quatre piliers incurvés se rejoignant au sommet. Le projet d'Exposition universelle se tenant en France imaginé au début de années 1880  progresse et le 8 novembre 1884 le président de la République française de l'époque, Jules Grévy, signe deux décrets instituant officiellement la tenue de l'Exposition à Paris, du 5 mai au 31 octobre 84. Le lieu précis de l'Exposition n'est alors pas clairement défini. Dans le même  temps, c’est-à-dire à la fin de l'année1884, Gustave Eiffel rachète à Emile Nouguier et Maurice Koechlin les droits qu'ils possédaient sur le brevet de la future tour Eiffel, signé deux mois plus tôt. le jour de l'inauguration officielle de la tour, le 31 mars 1884, et par conséquent, leur travail sera donc, in fine, officiellement reconnu et récompensé.
                          

   
 Notre Dame
 Notre-Dame de Paris est très ancienne, elle a plus de 800 ans ! 
Nommé évêque de Paris en 1160, Maurice de Sully décide de donner à la capitale une cathédrale digne de la première ville de France. Il veut la faire construire dans le style d’alors, style que l’on appelle aujourd’huigothique. Le roi Louis VII, son compagnon de classe, favorise le projet. L'Eglise, les notables de la ville et le peuple tout entier participent : les uns offrent de l’argent, les autres leur travail, leur savoir-faire.La construction commence en 1163, Notre-Dame ne sera achevée qu'un peut plus de 100 ans plus tard, en 1272. Pendant cette période, toutes les corporations d’artisans (tailleurs, sculpteurs, charpentiers, menuisiers, maçons, verriers…) travailleront sans relâche sous la direction d’architectes chevronnés. Tous offriront d’une manière égale leurs efforts à Dieu et à Marie. Marie, la Mère de Dieu, c’est à elle que l’évêque Maurice a voulu dédier la cathédrale tout entière, elle lui est consacrée, Notre-Dame de Paris ! On ne compte d’ailleurs pas moins de 37 représentations de la Vierge (sculptures, peintures, vitraux… Depuis sa construction, la cathédrale est l’un des grand symboles de Paris et de la France. De grands évènements religieux et politiques s’y sont déroulés ce qui a fait dire à l’historien Michelet que Notre-Dame est à elle seule un livre d’histoire. On ne peut bien sûr pas tous les citer ici, il faudrait des pages et des pages ! On peut citer quand même que elle n’était pas encore achevée, à la fin du XIIIème siècle, que les parisiens y ont veillé le corps du Roi Saint Louis  qui était mort à Tunis c’est ici que le roi Philippe le Bel, en 1302, a ouvert les premiers Etats Généraux du Royaume de France ;
le roi
 Henri IV y a épousé en 1572 Marguerite de Valois et, en 1594, s’est solennellement converti au catholicisme; le pape Pie VII y a sacré Napoléon 1er  empereur des Français en 1804 ;

   
La concièrgeri
Le palais de la Cité était larésidence et le siège du pouvoir des rois de France, du xe au xive siècle. Il s’étendait sur une grande partie de l’Ile de la Cité dans le 1er arrondissement de Paris. Une partie du palais était convertie en prison d'Etat en 1370, après l’abandon du palais par Charles V et ses successeurs. La prison de la conciergerie occupait le rez-de-chaussée du bâtiment bordant le quai de l’Horloge et les deux tours ; l’étage supérieur était réservé au Parlement. La prison était considérée pendant la Terreur comme l’antichambre de la mort. Peu en sortaient libres. La reine Marie-Antoinette y fut emprisonnée en 1793. De nos jours, une grande partie du site est occupé par le Palais de justice de Paris  et l'essentiel des vestiges de ce palais sont constitués par l'ancienne prison de la conciergerie qui longe le quai de l'Horlogerie, au nord-est de l'île, ainsi que par la Sainte-Chapelle.


Sacré Coeur
 
La première pierre est posée le 16 juin 1875. La construction de la basilique du Sacré-Cœur est fréquemment associée aux événements de laCommune de Paris, et on trouve dans des documents officiels et des ouvrages d'universitaires, la thèse selon laquelle elle aurait été construite pour « expier les crimes des communards ». L'intérieur de la nef est inauguré en 1891. Le campanile (clocher) est terminé en 1912, mais il faut attendre 1914 pour que l'ensemble de la façade soit achevé.  « Oui, c'est là où la Commune a commencé, là où ont été assassinés les généraux Clément-Thoma et Lecomte, que s'élèvera l'église du Sacré-Cœur ! Malgré nous, cette pensée ne pouvait nous quitter pendant la cérémonie dont on vient de lire les détails. Nous nous rappelions cette butte garnie de canons.

 

INVALIDE
Au XVIIem Siècle, alors qu'aucune structure n’existait pour abriter les soldats invalides, malgré les souhaits précurseurs de Philippe Auguste et surtout d’Henri IV, Louis XIV décide par l'ordonnance de 1670 et complétée par l’édit d’avril 1674 de faire construire : « un hostel royal pour y loger tous les officiers et soldats tant estropiés que vieux et caduques » Dans son édit de fondation de l’hôtel des invalides, en 1670, Louis XIV estimait « qu’il étoit bien raisonnable que ceux qui ont exposé librement leur vie et prodigué leur sang pour la défense et le soutien de notre Monarchie… jouissent du repos qu’ils ont assuré à nos autres sujets et passent le reste de leurs jours en tranquillité ». Napoléon 1er reprend le grand dessein de Louis XIV, fait effacer les outrages de la Révolution et rend les églises au culte. En outre, le 15 juillet 1804, il choisit l’église du Dôme pour la cérémonie de remise des premières Légions d’honneur. La Restauration apporte peu de changement à l’Hôtel des Invalides. L’événement le plus marquant sera le retour des cendres de Napoléon, le 15 décembre 1840.
 

 
         Pont Marie                  Pont Louis Philippe              Pont Arcolde                           Pont Neuf             Pont  bdu Carrousel    


                              Pont Alexandre III                                                                           Pont des Invalide          

 
             ST Augustin                      ST Eustache                     STe Genevieve             ST Paul             Eglise  ST Marie     ST Vincent de Paul        

     
                 Eglise ST Severin  ST Alexandre Nevsky     Eglise rue de Rivoli                   ST Trinité              ST Laurent       Saint Jean des Abbesses            

 

 

Votre titre....

[Accueil][Photographie][Cinéma][CV][Contact]

Copyright(c) 2003 Ma société. Tous droits réservés.
hughes75@free.fr